Accueil

Concertation avec les communes et provinces

01/04/2020
Fedasil et ses partenaires prennent des mesures contre la propagation du coronavirus Covid-19.

A côté des mesures prises pour assurer le suivi médical des personnes malades, Fedasil applique plusieurs règles de bases dans tous les centres d’accueil pour demandeurs d’asile.

Petit aperçu:

  • Prévention : tous les résidents doivent suivre des règles strictes en matière de prévention et d’hygiène à l’intérieur du centre d’accueil, comme se laver régulièrement les mains ou garder les distances. Les centres ont adapté leur fonctionnement et les infrastructures à ces nouvelles règles, notamment en installant des robinets d’eau supplémentaires ou en plaçant des marquages au sol pour garder plus facilement la bonne distance.
  • Sensibilisation : les résidents sont informés en permanence sur les différentes mesures, via des affiches et dépliants multilingues, mais aussi via notre site www.fedasilinfo.be
  • Protection des plus faibles : les demandeurs d’asile ne représentent pas un groupe à risque. Cela signifie qu’ils n’ont pas plus de chance d’être contaminés que les autres habitants du pays. Toutefois, comme ailleurs en Belgique, Fedasil a décidé de protéger les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, certaines femmes enceintes, personnes avec de graves problèmes cardiaques ou respiratoires). Toutes ces personnes ont été identifiées et ont déménagé vers une place d’accueil mieux adaptée (généralement un logement individuel).
  • Déplacements : des règles claires ont également été communiquées pour les déplacements en dehors des structures d’accueil. Comme tous les habitants du pays, les demandeurs d’asile peuvent seulement quitter le centre pour les déplacements nécessaires (acheter de la nourriture, aller travailler…) ou pour faire une petite promenade en famille, seul ou avec un ami.
Concertation avec les bourgmestres et gouverneurs

Ces derniers jours, la présence de demandeurs d’asile à l’extérieur des centres d’accueil a soulevé un certain nombre de questions dans plusieurs communes du pays. Des riverains ont indiqué avoir vu des groupes de résidents se rassemblant dans la rue, ce qui n’est pas permis actuellement. Pour cette raison, Fedasil a participé à plusieurs réunions de concertation avec des gouverneurs et bourgmestres de communes où se trouve un centre d’accueil.

Ces réunions sont constructives et permettent de dégager des solutions. Dans certains cas, Fedasil adapte ses mesures comme par exemple en province de Limbourg où tous les centres d’accueil appliquent les mêmes horaires de fermeture.

Fedasil entend poursuivre cette bonne collaboration avec les instances provinciales et communales, dans le respect des préoccupations mutuelles.