À quoi a droit un demandeur d’asile ?

Lorsqu'un migrant introduit une demande d’asile en Belgique, il a droit à une aide matérielle. En quoi consiste celle-ci ? 

Les demandeurs d’asile ont droit à l’aide matérielle pendant l’examen de leur demande d’asile. Cette aide concerne dans un premier temps les besoins de base : un endroit où dormir, des repas, des vêtements et un accès aux sanitaires. Fedasil organise cette aide matérielle dans les centres collectifs (de Fedasil, Rode Kruis et Croix-Rouge) ou dans les logements individuels gérés par des CPAS ou des ONG.

Les demandeurs d’asile ne reçoivent pas de soutien financier, à part une somme restreinte pour les besoins quotidiens. Le montant de cette somme dépend de l’endroit où ils sont accueillis.

- Le demandeur d’asile réside dans un centre d’accueil
Le centre d’accueil subvient à tous les besoins de base des demandeurs d’asile : un toit, des repas, des soins médicaux. Les demandeurs d’asile adultes reçoivent 7,40 euros d’argent de poche par semaine.

- Le demandeur d’asile réside dans un logement d’un CPAS ou d’une ONG
Le CPAS ou l’ONG reçoit des subsides de Fedasil pour fournir une aide matérielle aux demandeurs d’asile qu’il accueille dans ses logements individuels. Pour leurs besoins quotidiens, ils reçoivent une allocation de 60 euros par semaine et par adulte. Avec cela, ils doivent acheter de la nourriture pour trois repas quotidiens, ainsi que les produits d’hygiène comme du shampoing et des rasoirs.