Accueil

La réinstallation de réfugiés est suspendue

11/03/2020
En raison du manque de places dans le réseau d’accueil, le programme de réinstallation de réfugiés en Belgique est suspendu.

Depuis le mois de juillet 2019, les opérations de réinstallation de réfugiés en Belgique sont en suspens. Cette situation s’explique par la saturation du réseau d’accueil de Fedasil. Depuis lors, plus aucun réfugié n’a été réinstallé chez nous.

La Ministre de l’Asile et la Migration, Maggie de Block souhaite toutefois que les transferts puissent reprendre dès que la capacité d’accueil le permettra.

Engagements

L’objectif de réinstallation fixé par notre pays pour 2018-19 n’a donc pas été atteint : sur les 2.000 réfugiés initialement prévus, seuls 1.119 ont été réinstallés en Belgique (dont 239 personnes en 2019).

A l’heure actuelle, 450 Syriens (au Liban et en Turquie) qui avaient déjà été sélectionnés sont en attente d’un transfert vers la Belgique.

La Belgique a cependant réaffirmé vouloir poursuivre ses engagements en matière de réinstallation, avec un quota de 1.150 personnes pour l’année 2020 – toujours sous réserve d’une capacité d’accueil suffisante.

Réinstallation ?

Depuis 2013, la Belgique s'engage à réinstaller chaque année un contingent de réfugiés vulnérables. Ces dernières années, ce sont principalement des familles syriennes de Turquie, du Liban ou de Jordanie qui sont arrivées en Belgique.

Plus d’infos : www.reinstallation.be  

Avis important : en date du 16 mars, le HCR et l'OIM ont annoncé la suspension temporaire de tous les départs de réfugiés pour la réinstallation en raison de l'épidémie mondiale de coronavirus, 
Cette mesure vise à protéger la santé des réfugiés concernés et à éviter les difficultés engendrées par les récentes restrictions de voyage et fermetures aux frontières.

Le programme de réinstallation bénéficie des financements européens (fonds AMIF).